Forcer à quitter

Il peut arriver qu’une application soit bloquée. Si si, même sur un Mac! En général ce sont des applications peut-être un peu moins Mac que les autres. Mais oui cela peut arriver. L’application de répond plus et affiche un pointeur en forme de ballon de plage coloré et tournant. Mais aucune commande ne fonctionne. Que faire dans ce cas?

Pensez à “Forcer à Quitter”. Ce menu magique se cache dans le menu pomme (en haut à gauche de l’écran). Si le menu pomme ne réagit pas, pas de panique, il suffit de sélectionner une autre application depuis le Dock, disons Finder. Celle-ci devient active à la place de l’application bloquée et le menu pomme reprend ses droits. Dans le menu pomme cliquez sur “Forcer à quitter”. Une petite fenêtre s’ouvre alors avec la liste de toutes les applications qui tournent sur votre Mac. Celle qui ne répond plus y est aussi avec probablement un message à côté de son nom “aucune réponse”. Cliquez sur cette application dans la liste et ensuite sur le bouton “Forcer à quitter“, et l’application en question sera fermée. Attention, sans sauvegarde! Donc toutes les modifications non sauvées seront perdues.

forcer à quitter

Steve Jobs

« Pourquoi la mort est la meilleure chose de la vie »

A l’âge de 17 ans, j’ai lu une citation qui disait à peu près ceci : « Si vous vivez chaque jour comme s’il était le dernier, vous finirez un jour par avoir raison. » Elle m’est restée en mémoire et, depuis, pendant les trente-trois années écoulées, je me suis regardé dans la gla-ce le matin en me disant : « Si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie, est-ce que j’aimerais faire ce que je vais faire tout à l’heure ? » Et si la réponse est non pendant plusieurs jours à la file, je sais que j’ai besoin de changement.

Avoir en tête que je peux mourir bientôt est ce que j’ai découvert de plus efficace pour m’aider à prendre des décisions importantes. Parce que presque tout – tout ce que l’on attend de l’extérieur, nos vanités et nos fiertés, nos peurs de l’échec – s’efface devant la mort, ne laissant que l’essentiel. Se souvenir que la mort viendra un jour est la meilleure façon d’éviter le piège qui consiste à croire que l’on a quelque chose à perdre. On est déjà nu. Il n’y a aucune raison de ne pas suivre son cœur.

–Steve Jobs

Touches de fonction

Sur notre superbe clavier avec ou sans fil Apple, il y a un nombre de touches de fonction, F1 à F12. Ces touches ont parfois aussi une seconde fonction. Ainsi F1 = diminuer la luminosité, F2 = augmenter la luminosité, F3= Exposé, F4 = Dashboard, F7 = morceau précédent, F8= play/pause, F9 = morceau suivant, F10 = couper le son, F11 = diminuer le volume et F12 = augmenter le volume.

Par défaut, la fonction active est celle représentée par le pictogramme. Donc quand on presse F12 on augmente le volume sonore. Certaines de ces fonctions peuvent varier en fonction de l’application active. Ainsi, F11 révèle le bureau en déplaçant temporairement toutes les fenêtres ouvertes hors de l’écran. Pour accéder à ces fonctions, il faut presser la touche Fn en combinaison avec la touche de fonction voulue. Donc Fn + F11 révèle le bureau et Fn + F10 montre toutes les fenêtres ouvertes de l’application active.

Function keys

On your wonderful wired or wireless Apple keyboard, there are a number of function keys, F1 to F12 which have a second function, for most of them. F1 = lower brightness, F2 = higher brightness, F3 = exposé, F4 = dashboard, F7 = previous tune, F8= Play/Pause, F9 = next tune, F10 sound off, F11 = lower volume, F12 = higher volume.

By default, the active function is the function represented by the pictogram, so pressing F12 will actually increase the volume of sound. However, some of these functions, dependent on the running application may have another action.  Example F11 also reveals the desktop, by moving all open windows out of the screen. In order to actually use these secondary function, you must press the fn key together with the F key. So fn + F11 actually reveals the desktop. fn + F10 exposes all the windows of the current application.